Voici un arbre merveilleux mais qui a des branches qui ne présentent

pas tous les signes de bonne santé et l'on peut voir ses feuilles refléter

la grisaille de la souffrance qu'il porte.

 

Le jardinier arrive et il tente de soigner une branche après l'autre mais tandis qu'il

soigne une branche, celle qu'il venait de soigner auparavant retombe malade.

Les jours passent et l'arbre reprend un semblant de bonne santé mais

il reste toujours des branches qui ne guérissent pas.

 

Un autre jardinier arrive et lui demande pourquoi il ne va pas voir directement à la racine.

Mais ce sont les branches qui sont malades, lui répond-il.

Change lui la terre et arrose-le d'une eau claire, lui répond l'autre.

Le jardinier tente l'opération et en quelques jours toutes les branches de l'arbre

retrouvent leur beauté naturelle.

 

Si je vous raconte cette histoire c'est parce que j'ai été ce premier jardinier qui s'est

occupé pendant plusieurs années de soigner toutes les branches de mon être, en participant

à des stages, des semaines entières. Nous allions à la rencontre de notre corps,

de nos émotions, de notre énergie, de nos peurs, de nos blessures. Tout ce chemin

se faisait par le toucher, le souffle, le dialogue, les feed-back, le tantra, la méditation, etc..

J'ouvrais une porte et il y en avait dix autres derrière. C'était sans fin et j'aurais pu y

passer ma vie entière à tenter de tout décortiquer, de comprendre et de pardonner à chacune

de mes blessures et en fin de compte ce n'était pas cela que je cherchais. Je ne cherchais

pas à me sentir mieux ou à être plus heureux, je cherchais le silence et la paix.

Il m'est apparu que je tournais en rond et que jamais je ne trouverais

la libération par ces moyens.

 

Alors voila que le deuxième jardinier est apparu en moi et j'ai tout laissé tomber, c'est

bien plus tard que j'ai compris son véritable message.

 

Il existe un sentier silencieux qui se faufile entre deux pensées et qui ouvre sur l'espace

infini de la conscience et voilà que notre présence se révèle, elle est comme un océan

limpide et clair d'où coule une source inépuisable d'amour. Alors les pensées s'inclinent

et s'écartent pour laisser couler la lumière de la conscience dans toutes les parties de

notre être, jusque dans les moindres cellules de notre corps.

Cet Amour qui coule en nous soigne toutes les blessures

et nous libère des chaînes du passé et du futur.

 

Le sentier silencieux existe bien, il est tellement simple et silencieux que la plupart des

gens ne le voient pas ou ne sont tout simplement pas attirés par lui.


 

(texte trouvé sur internet sur le site www.eternelpresent.ch)